Sports de combat, Musculation & Nutrition
L’aïkido : un art martial aux nombreux bienfaits
L’aïkido : un art martial aux nombreux bienfaits

L’aïkido : un art martial aux nombreux bienfaits

L’aïkido une discipline qui permet de se défendre tout en travaillant son calme et sa concentration. Cet art martial enseigne à canaliser son énergie et à l’utiliser de façon efficace. Découvrez ces bienfaits dans la suite de l’article.

Une petite histoire de l’aikïdo

L’aikido est une discipline martiale japonaise fondée au début du XXe siècle par Morihei Ueshiba. Ce dernier a été fortement influencé par le jujitsu, le kenjutsu et le sojutsu, mais a également été marqué par ses lectures philosophiques et religieuses. Ce sport de combat est en fait basé sur les principes de l’univers et de la nature.

Il a également adapté des techniques ancestrales de combat pour développer l’aïkido mais aussi pour le faire connaître dans tout le Japon. Il a également contribué à la croissance de l’aïkibudo, notamment au sein des troupes japonaises.

Nota Bene : aïkido et aïkibudo se ressemblent sur certains points, il s’agit de deux techniques de self-défense qui sont basées sur une même réflexion spirituelle. L’aïkibudo est légèrement différent et se caractérise par des techniques plus rapides que l’aïkido, art martial qui promeut davantage la relaxation et des mouvements lents. C’est en tout cas de cette façon qu’il est enseigné en Europe.

Qu’est-ce que l’aïkido ?

L’aïkido est donc une discipline japonaise qui signifie « l’esprit d’harmonie universelle ». C’est une technique de self-défense qui vise à neutraliser l’adversaire sans le blesser, en utilisant sa propre énergie contre lui. L’aïkido nécessite beaucoup de concentration et de précision, mais cet art martial peut être très apaisant et même thérapeutique. Les mouvements fluides et les respirations profondes de l’aikido peuvent aider à calmer le corps et l’esprit, et à réduire le stress et l’anxiété.

L’aïkido se caractérise en effet par ses techniques de projection et de contrôle, qui visent à neutraliser l’adversaire sans lui faire de mal. Ces techniques s’appuient sur l’utilisation de l’énergie de l’adversaire et sur l’harmonie entre les deux adversaires. L’aïkido est donc un sport de combat énergique, mais aussi apaisant, car il favorise l’harmonie et l’utilisation à bon escient de l’énergie déployée.

Aïkido : les bienfaits du sport de combat

L’aïkido est un sport de combat qui présente de nombreux avantages.

  • C’est une activité physique qui sollicite l’ensemble du corps et permet de développer de nombreuses qualités physiques. L’aïkido permet également de travailler l’esprit et de se concentrer sur l’action en cours.
  • C’est un sport de combat complet qui allie énergie et concentration. L’aïkido est une excellente activité physique pour se défouler et développer sa condition physique.
  • En pratiquant l’aïkido, on travaille la coordination, l’agilité, la souplesse, la force et l’endurance. L’aïkido est surtout un sport de combat qui permet de travailler l’esprit et d’aiguiser celui-ci. En effet, il est nécessaire de se concentrer sur l’action en cours et de garder son calme pour réussir à maîtriser son adversaire. L’aïkido permet donc de développer la concentration et la présence d’esprit.
  • En pratiquant l’aïkido, on développe naturellement son sens de l’observation et de l’anticipation. En effet, il est important de bien observer son adversaire pour être en mesure de prévoir ses attaques et de réagir en conséquence.

L’aïkido est-il un sport de combat adapté aux débutants ?

Cette pratique sportive s’est énormément développée en Europe ces 20 dernières années, car il est très facile d’accès et que de nombreux clubs permettent de s’essayer à cet art martial complet. L’aïkido permettra, aux petits comme aux grands, d’améliorer leur endurance, de tonifier leur corps et de « raffermir » leurs capacités mentales.

Aïkido ou aïkibudo ne nécessitent en outre pas ou peu de matériel, même si certaines armes en bois sont couramment utilisées (notamment des bâton de bois – appelé jo – ou des sabre de bois – bokken). On peut de plus commencer l’aïkido assez tôt, dès 5 ou 6 ans, en fonction des clubs qui se trouvent à proximité de chez vous, et cette discipline sans heurt ou traumatisme conviendra très bien aux seniors désireux de garder une condition sportive optimale.

Notez que la Fédération française d’aïkido ou de budô (FFAB) ainsi que la Fédération française d’aïkido, aïkibudô et affinitaires (FFAAA) recense un maillage précis et bien étoffé de clubs et de dojos actifs, un peu partout sur le territoire français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.